Chez mon cousin Charles-Louis, c’est ma tante qui porte les culottes !

Chez mon cousin Charles-Louis, c’est ma tante qui porte les culottes ! - Anatolla Aniston

J’adore vraiment mon cousin Charles-Louis. Mais il faut bien l’avouer, parfois il est un peu bizarre et dur à suivre dans une conversation. Ça n’a toutefois pas toujours été comme ça. On a été élevé ensemble, et nous étions toujours collé un sur l’autre car nos mères, Murielle et Marielle, sont des jumelles identiques et elles nous ont eus à 2 mois d’intervalle. Charles est professeur de philosophie au Collège et croyez-moi, ça lui va comme un gant ! Je ne sais pas si ses étudiants arrivent à le suivre dans son cours mais je sais que malgré ses difficultés évidentes de communication, c’est un homme gentil au grand cœur. Il n’est tout simplement pas né dans le bon siècle. Par exemple, dimanche dernier chez ma tante Murielle, nous étions réunis pour la fête de mon oncle Philippe, son père. Ma cousine parlait avec ma petite sœur de ses problèmes de varices. Charles-Louis est alors parti sur une longue tirade du genre ‘L’avarice est le châtiment des riches’,‘L’avarice commence où la pauvreté cesse’ etc. On essayait bien de lui dire que les filles parlaient des varices et non d’avarice mais bon, rien n’y faisait, il était parti pour nous parler des 7 péchés capitaux ! Finalement, c’est ma tante qui a eu le mot de la fin en lui disant ‘Tu connais le proverbe québécois qui dit que toute bonne chose à une fin ? Oui, et bien redescend sur terre et vient faire la vaisselle’ ! Tout le monde a éclaté de rire, même Charles-Louis !