Des trucs pour épargner à partager

Des trucs pour épargner à partager - Anatolla Aniston

Jusqu’à il y a six mois, j’essayais désespérément depuis plus de deux ans, d’inculquer à mes enfants la valeur de l’argent et la nécessité d’épargner. Ce sont des adolescents. Mon fils David, à 12 ans et ma fille Tanya, 14. Je leur ai même fait rencontrer mon planificateur financier qui leur a expliqué le principe des placements et des épargnes. J’ai d’abord essayé diverses méthodes, mais mon fils dépensait tout son argent de poche dans sa collection de cartes de hockey il y a pas si longtemps et ma fille dans les boutiques de vêtements. Dès qu’ils recevaient un peu d’argent en cadeau, je savais bien où ils les dépenseraient. J’ai essayé plusieurs petits trucs pour les guérir de ces dangereuses habitudes de dépenses frivoles et leur insuffler un minimum de respect pour notre noble dollar. Mais c’était évidemment peine perdue. Nous avons même choisi chacun un placement et j’y déposais une petite somme chaque mois pour chacun de nous. David a choisi un placement à haut risque et haut rendement à court terme, et quand il a tout vendu au creux de la vague, il a donc perdu la majeure partie du placement. Mais cela ne semblait pas trop l’affecter. Tanya elle, a copié sur moi pour ne pas se faire reprendre je suppose. Finalement, j’ai trouvé la solution. J’avais déjà remarqué que quand je leur donnais 20 $ au centre commercial et que je leur disais qu’ils devaient me rendre la monnaie s’ils ne dépensaient pas tout, ils ne leur restaient jamais beaucoup d’argent. Mais, si je leur disais qu’ils pouvaient garder ce qu’ils ne dépenseraient pas, alors il leur en restait toujours. Donc maintenant, je dépose leur argent de poche directement dans leur compte en banque. Et ils ne dépensent presque plus ! J’ai demandé à ma fille pourquoi elle ne dépensait pas comme avant. Elle m’a répondu : « Avant j’avais l’impression de dépenser ton argent et ça ne me dérangeait pas. Maintenant, qu’il est dans mon compte de banque, j’aurais l’impression de gaspiller le mien ». Voilà donc, parents d’adolescents ce qu’il faut faire !!!