Gardienne, un métier à temps plein pas toujours facile

Gardienne, un métier à temps plein pas toujours facile - Anatolla Aniston

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de mon amie Clara. Toute droite arrivée du Brésil, il y a de cela maintenant deux ans, elle a toujours développé une passion pour les enfants.

Mais au sens propre du terme. Elle a toujours adoré les enfants, d’abord ceux des autres, puisqu’elle n’avait pas encore trouvé l’homme parfait.
Mais maintenant qu’elle l’a près d’elle tous les jours, ils ont pris beaucoup à cœur d’en faire plusieurs.
C’est donc après quatre ans de mariage, qu’ils sont parents de trois beaux enfants, dont j’ai complètement oublié les noms. C’est dommage d’ailleurs, car ils ont des noms à consonance brésilienne, très fluide et très agréable à l’écoute.

Enfin, tout cela pour finalement dire qu’avant même qu’ils arrivent, Clara était dans l’effusion générale. Après avoir utilisé les services d'une entreprise spécialisée en remplacement toiture Dollard-des-Ormeaux, elle a commencé avec la mise en place de la chambre, la couleur de la peinture, l’emplacement des différents meubles. Ensuite, les accessoires, et bien évidemment, le meilleur pour la fin, l’achat des vêtements. J’admets avoir craqué plusieurs fois à ces côtés, surtout lorsque nous approchions le rayon des chaussures, mais ce n’est pas le sujet du tout pour l’instant !

Clara a donc voulu vivre sa passion à plein temps, chaque jour du reste de sa vie, et que les vingt-quatre heures quotidiennes lui permettaient.

Elle a donc passé un diplôme en formation continue et est devenue ce que l’on appelle maintenant une nounou. Elle garde donc des enfants tous les jours.

L’autre jour, on reparlait de ses débuts qui n’ont pas toujours été faciles, et je lui ai simplement demandé comment elle avait réussi à s’établir un tel portefeuille client. Elle m’a expliqué qu’elle avait simplement fait appel programme spécial. C’est un logiciel informatique, qui, grâce au système de géo localisation, met en relation les personnes en recherche d’une personne pour prendre soin de leurs enfants, quand ils ne le peuvent pas. Et ainsi, Clara, petit à petit, a su fidéliser des clients de proximité qui à leur tour, grâce à la magie de la publicité du bouche à oreille, lui ont donné de très bonnes références, et la possibilité d’atteindre un public bien plus large qu’elle ne pouvait l’espérer.

Elle m’a dit qu’elle le conseillait et recommandait ce logiciel à toutes les nounous.