Un voyage au Vietnam

Un voyage au Vietnam - Anatolla Aniston

Julia a décidé cette année de partir au Vietnam. Elle est ma meilleure amie, et avec elle, je parle de tout. Je sais aussi tous ses secrets et toutes ses peines. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle elle a choisi de partir un mois au Vietnam.

Depuis dix ans, elle partageait la vie de Gilles. L’année dernière, il lui a demandé qu’ils se marient, il voulait qu’elle soit sa femme et qu’elle porte son nom. Julia était flattée, heureuse aussi, mais elle trouvait que tout fonctionnait bien ainsi, et se demandait pourquoi ils auraient dû changer les choses. Ses enfants sont grands, indépendants, mais elle avait le sentiment que de se marier avec quelqu’un d’autre que leur papa, aurait presque été une façon de les trahir. Elle a donc choisi de répondre à Gilles que le mariage ne changerait rien à la vie qu’ils menaient, ni en bien, ni en mal, et qu’il était peut-être mieux de garder intact leur bonheur, sans en modifier aucun élément. Gilles a accepté, il n’avait pas d’autre choix, mais à partir de ce moment, leur relation s’est dégradée. Il ne comprenait pas pourquoi Julia avait refusé, il se demandait si ce n’était pas par manque de sentiments, ou de confiance. En silence, il s’est détaché d’elle. Et Julia l’a très mal vécu, jusqu’à lui demander de partir, évoquant le fait que leur relation s’était vraiment dégradée, et qu’elle ne se sentait plus aussi bien depuis quelque temps.

Gilles est parti, il a rencontré une autre femme avec qui il a emménagé très rapidement. Et aujourd’hui, Julia regrette sa décision hâtive. Elle ne parvient pas à tourner la page de cette relation, alors qu’elle avait elle-même souhaitée y mettre un terme.

Cet été, Julia a donc décidé de partir un mois au Vietnam.

Elle y a découvert un pays très pauvre, et des gens riches de cœur. En logeant dans une famille, elle a pu se baigner des us et coutumes locaux. Elle a sillonné les routes de la région avec le guide qu’elle a rencontré sur place, Lac. Il vit du tourisme en attendant dans les rues les plus touristiques, ou en bas des hôtels, les touristes qui auront besoin de ses services. Il propose à ceux qui souhaitent visiter la région, de les accompagner et de leur compter l’histoire des Vietnamiens d’ici.

Julia a sympathisé avec Lac. Encore aujourd’hui, depuis qu’elle est rentrée de son voyage, ils sont en contact chaque semaine. Souvent, Lac lui demande de l’argent, et, bien qu’elle l’aide de temps en temps, elle ne souhaite pas entrer dans ce type de relations. Bien sûr, Julia n’a pas oublié Gilles en si peu de temps, mais elle découvre d’autres horizons depuis son départ, et envisage sa vie différemment, puisqu’elle a décidé de demander sa mutation pour partir vivre dans ce pays. Elle laisse tomber ses séances de de Botox à québec et prend des cours d’anglais. Elle souhaite s’installer là-bas l’année prochaine, et je suis certaine qu’elle réalisera ce projet.